Get A Grip

« Attachez vous, ça va secouer! »
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ La Raison à tout

Aller en bas 
AuteurMessage
Aquafina
« Joiie-hahaha! »


Féminin
Nombre de messages : 624
Age : 22
Alliance : Bonesyard
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: ~ La Raison à tout   Lun 24 Aoû - 23:41

    Il fut un temps où tout ce qui existe maintenant n’était rien. Un temps où on avait tout à apprendre, où les dangers étaient nombreux et la créature la plus répandue sur les Terres d’Ays était constamment en danger, en petit nombre, des petits groupes pour être plus précise....

    «Le monde qui nous entoure est en grand changement.» disaient les plus anciens, des survivants.
    Et ils n’avaient pas tort. Les populations de toutes les races augmentaient et diminuaient plus rapidement qu’à l’habituel, les plus petites créatures étaient débalançées et les Terres changeaient. L’eau engloutissait des rivages, des forêts se créaient, des ruisseaux s’asséchaient. Certains craignait la Fin, mais ce n’était qu’un nouveau départ...

    - Mamaaaan, où on va ? Demanda la petite Kami, pleine d’entrain.
    - Nous nous rendons au sommet du Grand Bassin du Silence. Dit-elle, d’un ton attendri mais un peu détaché. Elle scrutait les environs des bois qui les entouraient. Le groupe avançait en silence ou presque. Quelques chuchotements des anciens ou les plus jeunes qui s’amusaient, réprimandés par les adultes pour que le silence revienne.
    - Hmmmm ? J’comprends paaaaas. C’est où ça ? Poursuivit la jeune louve, regardant aussi aux alentours, comme on le lui avait si bien appris.
    - Baisse un peu le ton ma chérie. Dit-elle comme seule réponse, accélérant le pas pour être un peu plus au centre du groupe.
    - Maaais Mamaaan... Fit-elle avant d’être interrompue par un grondement et un Chuuuut discret de sa mère. Le petit groupe de loups se figea, tout le monde ayant le souffle court. Kami n’y comprenait rien, et se contentait de rester entre les pattes de sa mère cherchant dans les bois épais comme le reste des membres de la petite troupe. Deux yeux rougeâtres furent la dernière chose qu’elle aperçut avant que tous se mettent à courir et à hurler. Sa mère l’attrapa par la croupe et elles fuirent, poursuivit par une bête et accompagnés de loin ou de près par leurs compagnons de ’’meute’’.

    ****

    Au même moment, mais à des kilomètres de distance, un autre groupe, plus nombreux, avance dans le lit d’une Rivière complètement asséchée. Contrairement au groupe de Kami, ces loups ont chauds et ce ne sont pas les créatures malveillantes des bois qui diminues leur nombre mais bien la chaleur et la fatigue.
    Syn, un jeune loup roux et tacheté fait partie du lot des jeunes assommés par l’humidité étouffante et l’air cuisante que leur offre le soleil. La langue pendante, les canidés avancent, laissant parfois derrière eux des loups qui n’en peuvent plus. On pourrait croire qu’ils n’ont aucun remord, mais ce n’est pas la première fois et ils ont appris à s’y faire. Un loupiot s’écrase dans la poussière derrière le groupe. Sa mère n’est déjà plus de son monde et comme la majorité des mâles, son père est partie dans un endroit où les plus braves et brillants sont convoqués pour résoudre le problème qui se dévoile à l’horizon. Syn s’arrête et regarde lentement derrière lui. Il respire encore mais ses petites pattes de louveteaux ne le soutiennent plus. Syn avance en direction contraire du groupe et retourne voir le petit en essayant de l’aider à se relever. Malgré la température et sans langue sec et sa gorge en feu, il parvient à lui chuchoter des mots d’encouragement.

    - Allez, lève-toi. Tu peux le faire. Un petit effort.

    Le regard suppliant et affaibli que lui lance l’autre jeune lui fait mal au coeur et l’appel des autres membres de la petite meute qui le sèment de revenir le résigne à devoir laisser ce compagnon de route derrière lui. Pour son âge, Syn est vaillant et courageux, et il endure tant bien que mal la température, tentant de survivre comme tout le monde dans cet univers en changement. Il jette un dernier regard derrière. Le petit qui cuit sous le soleil est probablement partie rejoindre les autres qui ont subit le même sort. Les vautours ne tarderont pas à venir profiter de son petit corps meurtri. S’il avait eu assez de salive, le jeune Syn aurait déglutit face à cette vision d’horreur, mais il n’y a pas d’eau dans sa pauvre gueule asséchée. Il rattrape le groupe et tous poursuivent leur route...

    ****

    Tout est noir.

    ...

    Brouiller.

    La vue trouble et l’odeur désagréable qui flotte autour du corps de la jeune Kami ne tarde pas à la tirer de son sommeil inattendu. Elle ouvre les yeux avec précautions, la lumière qui perce à travers le feuillage des grands arbres l’aveugle intensément et elle ne parvient qu’à appeler la personne qu’elle désire le plus à ce moment.
    - Ma... Maman ?
    Un peu confuse et frappé de plein fouet par une douleur intense au front et au flanc droit, Kami se relève difficilement, toujours la vue très peu détaillée. Elle recommence son appel
    - Maman ?
    Un liquide qui a tout juste commencé à faire une croûte a coulé le long de sa tempe gauche et elle ne peut s’empêcher d’approcher sa patte sur le haut de son front d’où glisse un liquide rouge qu’on appel le sang. Elle se remémore difficilement les derniers évènement. Un silence puis le chaos. Les gens qui courent, les hurlement, le s...sang... La mort. Paniquée, elle regarde tout autour d’elle, la vue lui revenant subitement. Tout ses sens en éveil, elle scrute les environs, les bois pour s’assurer de sa sécurité et finalement elle regarde le sol et plus elle parcourt les feuilles mortes éparpillés sur le tapis de la forêt, plus elle remarque les corps de ses amis, sa famille, sa meute qui jonchent le sol. Une sorte d’arrière goût lui monte dans la gorge mais elle déglutit et avance hésitante, continuant d’appeler.
    - Mam...an... ? Maman...
    Trop perturbée pour utilisé sa truffe qui est dérangée par des odeurs jusque là inconnues, Kami avance parmi les corps, espérant repérée une petite bribe de vie.
    Soudain, quelque chose l’effleure et des marmonnements parviennent à ses oreilles. Elle se retourne vivement, apercevant un anciens, défigurés qui lui tend la patte. Elle voudrait l’aider mais le dégoût qui l’emplie l’en empêche. Les larmes lui montent aux yeux et elle s’éloigne en courant malgré ses blessures. Elle aperçoit finalement un cercle d’adultes. De survivants! Elle approche en courant mais se rend compte qu’ils sont penchés sur le corps de sa mère, qui se bat entre la vie et la mort. Elle approche en se frayant un chemin entre les loups et se penche sur sa mère, se callant contre son poitrail. Les monstres... Ils l’ont attaqués de partout et elle a réussie à la cacher. Elle la remercie entre plusieurs sanglots et sa mère lui chuchote tout ce qu’une mère peut dire dans ces circonstances.
    - Je t’aime ma puce.
    Et elle s’en va.

    ****

    Le chemin est encore long, mais des arbres commencent à apparaître. C’est leur salut qui se présente sous la forme allongée et puissante de ces plantes. Syn a survécut tout le long et leur effectif a encore diminué mais les plus forts qui sont toujours en vie ont une chance. Le silence est toujours maître des lieux et `tous restent aux affûts. Les jours passent et ils se rapprochent de leur but, la Grand Bassin du Silence.

    ****


Dernière édition par Aquafina le Mer 23 Sep - 4:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquafina
« Joiie-hahaha! »


Féminin
Nombre de messages : 624
Age : 22
Alliance : Bonesyard
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: ~ La Raison à tout   Lun 24 Aoû - 23:53

    Les larmes et la tristesse prennent beaucoup d’énergie. Et la jeune Kami n’a pas tardé à ressombrer dans le sommeil. À son réveil, les membres de la meute on disparue. Les cadavres ont disparus et il ne reste que sa mère, qui semble dans un parfait repos. Kami se retire et s’éloigne, traînant des pattes. Elle ne peut pas se nourrir toute seule. Elle devra se contenter de racines ou de baies. Des carcasses, avec de la chance. Mais à peine peut-elle songer à se remplir le ventre qu’un craquement surgit de nulle part la fait tressauter. Elle se retourne vivement et aperçoit... Un petit lapin. Elle soupir. Elle pourrait essayer de l’attraper, mais se serait peine perdue. Il serait mieux de conserver son énergie. Elle poursuit sa route mais un autre craquement se produit. Elle s,arrête mais ne prend pas la peine de se retourner. C’est probablement le lièvre qui a détalé en faisant du bruit. Kami s’apprête à reprendre sa route mais une ombre qui couvre la sienne la fait se retourner vivement. Elle aperçoit alors le monstre qui les avait surpris plus tôt. Glapissant de terreur et complètement paralysée, Kami se reprend en main et pour éviter un coup de patte énorme, elle glisse entre les pattes de la bête qui, déséquilibrée par un mouvement brusque dans l’espoir de se retournée, s’écroule sur le dos. Kami en profite pour s’enfuir mais il lui bloque le chemin. Elle rassemble tout son courage pendant que l’animal -qui se trouve être un ours- est déboussolé, pour charger en baissant la tête et de lui foncer dans la mâchoire. Elle rebondit sur le ventre du montre et s’empresse de courir. Elle jette un regard inquiet derrière, mais la bête reste au sol.

    ****

    Ils arrivent! Ils arrivent! Le Grand Bassin du Silence. Il y beaucoup de monde. Beaucoup de petits groupes se sont rejoint dans cet immense endroit et l’éco répercute toutes les paroles des animaux rassemblés. Syn s’éloigne un peu et tombe sur un autre jeune loup, un peu plus vieux.
    - Hey, oh, regarde où tu vas gamin! S’empresse de dire l’inconnu.
    Un peu sonné, Syn ne répond rien et reste calme.
    - Désolé.
    Tous peuvent se désaltérée dans une source qui coule dans le Bassin, et Syn peut enfin parler normalement. Enfin, normalement est un bien grand mot puisque Syn n’est pas du genre très bavard. Un peu timide et maladroit avec les mots, il se contente de regards pour faire passer le message. L’autre canidé fronce les sourcils et finalement se détend en avançant vers le jeune loup du désert.
    - Ça va ? Dit-il, un peu détaché. Apparemment, il est orgueilleux.
    Syn fait un signe positif de la tête et l’inconnu poursuit son chemin.

    Les journées passent et il y a de plus en plus de monde dans le Bassin. Des arrivants blessés, fatigués, affamés. Kami fait parti de ces arrivants. Exténuée et mourrant de faim, elle traîne les pattes jusqu’à s’effondrer au milieu de la foule où un vieux loup l’aperçoit et la ramasse entre ses crocs. Ils avancent dans l’attroupement de loups, se frayant un chemin difficilement jusqu’à arriver à la source. Le vieux loup lâche la petite dans l’eau, ce qui la réveil impérativement. Elle pousse même un petit jappement qui en trouble personne autour, tout le monde poursuit ses occupations. Elle cherche du regard où elle est rendu et perçoit le vieillard assis qui lui souris. Elle en profite pour boire un peu et se dirige vers lui, intriguée.

    - Qui... Qui êtes-vous ? Ose-t-elle demander.
    Le vieux loup souris de plus belle et marmonne de sa voix grave mes éraillée :
    - Thorn. Et toi ma petite ?
    Elle hésite un moment, mais elle n’a pas d’autres choix que de lui répondre, simplement par politesse.
    - Kami.
    - Enchanté Kami. As-tu faim mon enfant ?
    La jeune louve abaisse les yeux vers son ventre tout maigrichon qui fait des gargouillements effroyables.
    - Hm.. Oui.
    - Suis-moi.
    Elle le suis malgré une petit hésitation. Après tout, il a l’air bien gentil.

    Elle tente de ne pas le perdre de vue à travers les pattes et corps. Ils arrivent finalement à une petite grotte où flotte l’odeur de viande fraîche. Kami se lèche les babines et le vieillard n’en semble que plus radieux. Il lui montre les réserves et la loupiote avance en trottinant rapidement, scrutant tout les morceaux. Elle en choisit un et le mange goulûment.
    Elle se dirige vers lui avec un large sourire et lui adresse la parole, cette fois avec confiance.
    - Merci, Thorn.
    - Mais de rien ma petite.

    ****

    Le lendemain matin, la jeune Kami se réveille dans la grotte de l’aîné. Elle cherche dans ses souvenirs de la veille et se rappel l’avoir suivit jusqu’à chez lui après que celui-ci lui ai offert son hospitalité. Elle s’était empressée d’accepter. Une bonne nuit de sommeil, en sécurité. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, tout lui apparut flou mais elle reconnut bien vite les lieux. Elle se leva, baillât et ébroua son pelage après s’être étiré. Elle se dirigea vers la sorti, ne trouvant pas le vieux loup à l’intérieur. Arrivée à l’entrée, elle aperçut le vieillard assis sur une pierre, deux jeunes loups qui semblaient se battre et elle, toute seule dans le décor. Thorn leva les yeux vers elle et lui sourit. Les deux jeunes s’arrêtèrent et la regardèrent avec de grands yeux. Il faut dire qu’elle aussi les dévisageait, abasourdie.

    - Bon matin Kami.
    - Qui est-ce ? Demanda-t-elle avec empressement, désignant les deux mâles devant elle.
    - Je te présente Syn et Kaan. Je les entraînent. Ils sont tous les deux orphelins, tout comme toi.

    Comment avait-il deviné ? Bon, elle était seule et pas en très bonne forme à son arrivé, mais elle ne lui avait rien révélé. Seulement, il se trompait un peu, elle n’était pas orpheline puisque son père état seulement parti... Mais bon, il n’était pas revenu et elle ne savait pas ce qu’il en était advenu. Mieux valait ne pas se faire de faux espoirs.

    - Pourquoi ? Entraînés à quoi ?
    - Au combat. Ils ont beaucoup de potentiels. Tout comme toi. C’est pour cela que vous êtres là.
    Elle sembla abasourdie mais ne posa plus de question. Il s’en suivit des explications plus précises de Thorn, des exemples de Syn et Kaan et finalement, ses propres essais. Les jours et les semaines défilaient devant leurs améliorations. Depuis un longtemps, ils eurent une journée de congé.

    - Comment vous êtes vous rencontré ?
    Les deux mâles se regardèrent dans un sourire.
    - C’est assez étrange mais le hasard a tout fait.
    Un point d’interrogation semble se former au dessus de la tête de Kami.
    - On s’est rencontré la première fois en se percutant en plein milieu de la foule. Puis, l’un après l’autre, Thorn est venu nous chercher. On n’en sait pas plus pour la raison qui fait que nous sommes réunis ici, mais s,il peut nous rendre plus forts et nous prodiguer des soins et de la nourriture, pourquoi s’en aller ?
    - Pas faux. Acquiesça Kami.

    Puis les années passèrent et nos trois jeunes élèves devinrent de jeunes adultes.

    ****

    - Prends ça!
    Un mouvement vif dans l’air.
    - Ha ha! Raté!
    Un grondement suivit d’un bruit de pas sur le sol.
    - Tu vas voir si je t’attrape Kam’!
    - Comme si ça pouvait être possible Ka’!
    - Suffit les enfants.
    Tous s’arrêtèrent et tournèrent la tête en direction de Thorn, qui venait de faire son apparition.
    - Un peu de sérieux.
    Quelques rigolades fusèrent de la part des trois ado.
    - Kami, montre-moi donc ton savoir faire, mais avec Syn cette fois.
    La jeune louve tourna subitement les yeux vers le nommé, avant qu’un sourire n’égaye son visage.
    - Allez, viens.
    Syn se leva de sa position assise sans un mot et se dirigea vers son adversaire. Kami se mis en position défensive et finalement bondit sur Syn qui évita aisément. Elle fronça les sourcils et fit un jeu de patte pour que dès que son poids atterrisse sur le sol, elle se retourne et recommence son attaque. Pourtant, le coup ne frappe rien. Syn s’est volatilisé. Elle s’arrête, cherche rapidement avec de bref coups d’oeil aux alentours et rien ne se présente. Elle se calme et attend l’attaque de Syn qui lui, apparaît soudainement derrière elle. Le camouflage est un art, et Syn est le meilleur de l’équipe dans ce domaine. Il se concentre et lui envois un coup de patte arrière dans le flanc droit ce qui couple immédiatement le souffle de Kami qui est projeté plus loin. Incapable de se relever tout de suite, Syn en profite pour se mettre au-dessus d’elle et la maintenir au sol pour que le combat se termine. Il se retire et retourne s’assoir pendant que Kami se relève rapidement, hébétée et indignée. Elle souffle sur ses mèches rebelles et se secoue pour retirer la poussière qui s’est incrustée dans son poil.

    - Félicitation Syn. Déclare Thorn, ne s’attendant naturellement pas à une réponse.
    Quant à toi Kami, tu sais que baisser sa garde est une mauvaise chose, et que d’attaquer sans réfléchir est dangereux. Le tact et la patience sont des maîtres mots dans le domaine du combat. Blablablablabla...

    En fait, Kami n’écoute plus. Elle roule des yeux et va s’assoir à côté de Syn.
    - Bravo... Dit-elle, sans grande conviction.
    Syn sourit mais reste muet. Les deux observent Kaan qui reçoit aussi les conseils du Mentor.

    ****

    Après encore quelques mois à se forger une technique particulière, des muscles et une intelligence de renards, les trois entraînés se retrouvent dans une forêt, livrés à eux-mêmes pour une journée. Ils devront se débrouiller et survivre dans ce milieu hostile. Ça semble une partie de plaisir mais les dangers sont nombreux. Sans le savoir, c’est trois loups ont marqués l’histoire. Après leur journée de survie, ils ont reçut des tatouages de leur maître Thorn, et un nouveau nom pour leur travail. Ils ont développés chacun un style de combat propre à chacun d’eux. Syn, devenu Scornfire, a reçu un tatouage rouge, jaune, orange, noir et brun, qui aujourd’hui signifient chacun une force. Le style de combat de Scornfire est le
    phoenix qui est le Légendaire de Spinewarmth ces heures. Kaan est devenu Nightflight et il a reçu un tatouage bleu, gris et turquoise. Son style de combat est le Griffon et il représente Oakbell aujourd’hui sur les terres d’Ays. Kami, quant à elle a été renommée Snowits représente Ice’d Skull. Elle incarne la licorne par son style de combat et a reçu un tatouage violet. Quant à Thorn, ses élèves l’ont qualifié de Dragon et lui ont accordé une peinture verte. Bonesyard s’est approprié ce Légendaire mais Thorn n’a pas changé de nom. Cette tradition a duré pendant longtemps jusqu’à récemment. La preuve, certains loups portent encore leur nom de naissance (Soupir (A)). Quoi qu’il en soit, ils sont dans la Légende, ils ont marqués l’histoire. Aujourd’hui, certaines choses ont changés, mais tout est arrivé grâce à eux. Ils sont... La Raison à tout.

    Écrit par Aquafina :3

    (Si vous avez des questions concernant l'histoire, n'hésitez pas à contacter un membre du Staff! Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~ La Raison à tout
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est-ce Itachi qui a éliminé tout le clan Uchiha ?
» [AIDE] Mon téléphone s'éteint sans raison
» HTC s'allume et s'éteint tout seul |RESOLU|
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Get A Grip :: « Hors-Jeu :: - Marches à Suivre-
Sauter vers: