Get A Grip

« Attachez vous, ça va secouer! »
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Juste lui... (Libre!)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sulbau
« Moi?... Je suis zen. »
avatar

Féminin
Nombre de messages : 418
Age : 23
Alliance : Bonesyard/Dingo/Bonesyards
Mentor/Élève : Breezeslice
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Juste lui... (Libre!)   Dim 19 Oct - 1:33

    ''Juste lui...''
    - Libre!
    - Pardon aussi pour le titre merdique, mais j'arrivais pas à trouver X_X


    La température était agréable aujourd’hui, il n’y avait pas de pluie, pas de brouillard. Non. Juste le soleil ses nuages. Ici, dans cette petite partie de la grande forêt de Bonesyard régnait une atmosphère calme, reposante. L’eau cristalline de l’étang reflétait les grandes silhouettes des saules pleureurs, ces arbres magnifiques. Le sol était rigide, rocailleux. Un endroit bien tranquille, donc. Aussi, il était également possible d’apercevoir les montagnes au loin. Bref, une terre parfaite pour profiter de sois même.

    Après avoir longuement marcher durant ce joli début de journée, le jeune louveteau n’avait croiser personne pour l’instant, la majorité étant encore en train de dormir. Il avait été réveillé par son père qui, sûrement, était déjà parti espionner Twilight comme à son habitude, mais ni Satana ni Sulbau ne l’avait suivit. Pourquoi ? Simplement parce que les enfants de ce cher Rosebud étaient nul autre que le parfait contraire de celui-ci. Ils étaient totalement différents, ils étaient loin d’aimer les mêmes choses. Bizarre, mais bon. Le père de ses deux futurs adolescents devait sûrement être déçu, malheureusement.

    La chaleur commençant à devenir dur à supporter, le loupiot s’installa à l’ombre d’un arbre, coucher confortablement par terre tout en admirant le paysage. La majorité trouverait ce glyph wolf fort ennuyant, grâce à ses ‘’activités’’ particulière. Mais il aimait vivre ainsi, et c’était cela le plus important. Herm… Beaucoup se dise qu’il devrait mieux profiter de sa jeunesse, c’est en quelque sorte vraie. Cependant jamais il ne changera, il restera toujours le même. La tête base, l’allure mélancolique et triste, il ferma les yeux. Il respira profondément l’air, appréciant ce moment de solitude. Ce n’était que ça, cette simple chose qui faisait son bonheur. Tout ce qu’il voulait était de rester tranquille, sans qu’il n’y aille trop de bruit. Une douce brise caressant son soyeux pelage sombre, il leva les yeux vers le ciel. Les nuages commençaient à s’assombrir, ce qui annonçait qu’il y aurait probablement une averse. Cette journée était pourtant si bien partit, ‘fallait obligatoirement qu’il y est de quoi changer l’atmosphère. Mais ce ne le décourageait pas, loin de là. Sul’ n’était jamais décourager. Il prenait tout au positif, essayant du mieux qu’il pouvait de ne pas être négatif.

    Se remettant peu à peu sur ses quatre pattes, il avança vers l’eau rafraîchissante de sa démarche lente, manquant de grâce. Il lapa ce breuvage à l’aide de sa langue, sans pour autant en boire en grande quantité. Il mis ensuite ses pattes avant dans l’étang cristallin, les promenant légèrement. Il entendit ensuite du bruit. Le neveux de SquallTramp savait qu’il y avait quelqu’un derrière, qui l’observait depuis déjà un moment. Il ne prit pas la peine de se tourner, jugeant cela inutile pour l’instant. Il continua donc à ‘’jouer’’, comme s’il ignorait presque la présence de l’autre personne.

    *J’espère que j’suis pas tomber sur un vantard, sarcastique ou un truc dans l’genre V_V*

    Il ne faisait évidemment qu’espérer. Bien qu’il n’était pas méchant avec eux, mais surtout qu’il ne les détestait pas, c’était juste que croiser quelqu’un ayant ce personnalité n’était pas vraiment…attrayant. C’tait énervant d’les voir tenter d’vous blesser verbalement, et qu’ils essaient d’vous humilier. En pensant à cela, Sulbau se rappela la fois d’avant-hier ou il avait été poussé dans l’eau cristalline alors que celle-ci était extrêmement froide. Ce n’était pas la première que ça arrivait, et il y avait de bonne chance que ce ne soit poins la dernière. Il était incapable de se défendre, de réagir. Bien que des choses de ce genre ne le rendait pas malheureux comme certains, il aimerait tout de même que ces gens là le lâche, ne serais-ce que pour une semaine. Retournant près du saule, il se coucha à nouveau, cette fois ci plongeant lentement dans le sommeil, n’ayant pas trop dormi hier.

_________________


Dernière édition par Sulbau le Dim 26 Oct - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodger



Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 25
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Juste lui... (Libre!)   Mar 21 Oct - 0:30

    Le silence, lourd fardeau. Un mal redoutable, qu’on ne croise que malheureusement trop souvent. Oh certes, le monde ne se défait jamais du joyeux piaillement des oiseaux ou du frémissement des feuilles au vent. Il est impossible d’obtenir un silence total lorsque l’on se trouve en pleine forêt : le frôlement des plumes, à lui seul, fait un son, ainsi que le solitaire grattement des pattes d’un insecte en rôde. Mais que vaut le bruit des ailes battantes d’un oiseau, lorsqu’il s’agit de se déplacer? Voila pourquoi, depuis quelques minutes, Sulbau avait l’impression d’être observé : Surélevée, ses quatre pattes recueillies sur un rocher, assise, Slas attendait.

    Passé l’inquiétude des premiers instants, la loupiotte avait fini par s’installer plus confortablement. C’était l’une de ses premières sorties en solitaire, depuis la mort de Sku, tout du moins, et aussi la première fois qu’elle réalisait à quel point Skan lui était précieux. Malgré ses tendances bruyantes et excitées, la jeune femelle commençait à comprendre que d’insister pour s’éloigner sans lui n’était, finalement, pas une très bonne idée. Elle se débrouillait beaucoup moins bien qu’elle l’avait cru, en solitaire.

    Ne l’entouraient que les bruits insolites provoqués par les animaux sauvages, pour la plupart inoffensifs et innocents. Aucune branche craquant ou de sol crissant légèrement sous les pattes maladroites de son frère, pour lui indiquer quel chemin emprunter. Un léger soupire fit trembler les courts poils recouvrant le museau de la petitote, alors que ses paupières se fermaient, sans pour autant changer quoi que ce soit à son actuelle vision, on ne peut plus basse. Enroulant sa courte queue autour de ses pattes, elle abaissa la tête, effleurant avec prudence le sol rocheux de son museau, en humant l’odeur, la substance, en tentant de déterminer où elle se situait. Ce furent toutefois ses oreilles qui lui répondirent, une nouvelle fois, alertées par le bruit de l’eau qui clapotait lentement.

    L’étang. Son expression resta neutre, bien qu’elle ne puisse s’empêcher de se sentir dégoûtée de n’avoir parcouru que si eu de terrain avant de se retrouver entièrement sans repaire. Décidée à ne pas s’énerver toutefois, elle inspira profondément, retrouvant peu à peu son calme perdu. Résonner avec colère ne lui servirait à rien et elle ne pouvait, de toutes façons, pas se le permettre. Alors qu’elle s’acharnait à tenter de trouver une solution à sa situation, à savoir : comment devenir quelqu’un si elle ne pouvait même pas s’orienter?, le léger crissement des griffes sur le sol délicat la força à un délicat sursaut, et d’instinct, elle tourna le visage vers la source de ce bruit, bien qu’elle sache pertinemment que de voir son vis-à-vis lui serait impossible.

    Le museau tendu, elle s’affaire à flairer silencieusement l’air, examinant attentivement cette odeur qui ne lui était pas totalement inconnue. Elle ne tarda pas à reconnaître en elle la présence d’un loupiot, ce qui eut tôt fait de la rassurer. Au moins, elle n’était pas seule. Restait seulement à savoir si cette personne avait dans l’esprit de se moquer d’elle.

    Se relevant sur ses pattes, Slas se décida à rejoindre l’autre jeune, l’ambiance inconnue de la forêt ne la rassurant que peu. Hésitante, elle laissa glisser le bout de ses pattes sur la pierre, cherchant son chemin jusqu’à rencontrer du vide. Alors, elle s’allongea, tendant les griffes, cherchant à retrouver le sol un peu plus bas. Elle n’y parvint que par chance, en tâtonnant légèrement sur la droite, et descendit à tord et à travers de son rocher, afin de se retrouver à la hauteur de son compagnon canin. Celui-ci n’avait vraisemblablement pas réagit, puisque aucun nouveau froissement ne semblait l’avoir agité. Elle pouvait toutefois percevoir sa respiration régulière et calme, preuve qu’il était toujours là.

    C’est en silence, et toujours aussi prudemment, qu’elle s’approcha de lui, s’asseyant finalement à ses côtés. Sa respiration lente et son absence de réaction l’ayant convaincu sur le fait qu’il devait être endormi, Slas se contenta de s’allonger non loin, la tête redressée, les oreilles aux aguets.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulbau
« Moi?... Je suis zen. »
avatar

Féminin
Nombre de messages : 418
Age : 23
Alliance : Bonesyard/Dingo/Bonesyards
Mentor/Élève : Breezeslice
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Juste lui... (Libre!)   Ven 19 Déc - 4:52

  • (Pardon de la méga attente, et de ma réponse pourrite, mais en c'moment j'paw capable d'écrire de long mess' T_T)

    Oui, il dormait. Le sommeil… Ah le sommeil… Une chose agréable, qu’ont ne peut faire souvent. Allonger sur le sol rocailleux, il préférait dormir, au lieu de prendre le risque d’approcher cette jeune femelle, qui pourrait être désagréable. Rêvant à plusieurs choses assez indescriptibles, la respiration lente, l’air reposer, un vantard aurait tôt fait de lui crier dans les oreilles.

    Mais le froissement des feuilles, le craquement des branches, vint sortir le loupiot de son fragile sommeil. N’ouvrant pourtant pas les yeux, il se contentait d’écouter, en sachant que la femelle se rapprochait de plus en plus. Il la sentit s’asseoir à ses cotées, sans bouger, dans un parfait silence. Son odeur ne lui disait rien, il ne pouvait devenir qui elle était. Puis, avec un peu d’hésitation, il ouvrit les yeux, tournant son regard verdâtre en direction de la loupiotte, il observa son physique pendant quelques secondes. Mais cela ne lui pris poins de temps, avant de découvrir qui était en face de lui.

    Qui elle était ? C’était Slas, la fille de Stalker. Une jeune aveugle, au pelage sombre. Un grizzly lui avait enlevé la vue… Un grizzly connu de tous, et redouter de tous. Cet animal lui avait sûrement gâcher son enfance, sa joie de vivre. Malheureusement.

    « J’observais la fille de mon dominant, l’air calme et reposer. Comme d’habitude, quoi. Elle était seule aujourd’hui. J’avais plutôt l’habitude de la croiser en compagnie de Skan, en suivant attentivement ses pas. Elle c’était probablement perdu, ou encore elle avait décidé de s’aventurer en solitaire, sans l’aide de personne. Elle n’avait pas l’air enjouer, ce qui était sûrement le cas. Je n’osais lui parler…J’aimais mieux garder le silence. Je me remis donc sur mes quatre pattes, m’avançant doucement en lentement vers l’étang. Je lapai l’eau cristalline, avant de lever de la tête vers le ciel bleuter. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste lui... (Libre!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste lui... (Libre!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libre parole
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Get A Grip :: Anciens Rps :: Anciens Rps-
Sauter vers: